Bellilo'scènes #2: Le Porteur d'histoire

Hier soir, j'ai pu assister à la deuxième soirée du festival des Bellilo'scènes. Malgré la lourde chaleur, je n'ai pas un instant pu décrocher de la pièce qu'on nous proposait ce soir-là à l'espace Agnès Sorel de Loches.

 

Le Porteur d'histoire raconte une drôle d'histoire, ou plutôt des histoires - ou l'Histoire? En Algérie, deux femmes sont portées disparues. Aucune trace de violence. Ce qui s'est passé ce jour-là et bien d'autres jours avant, la quête romanesque qui a entraînée ses deux femmes dans son tourbillon, tout nous est conté par cinq acteurs sur une scène nue à l'exception de cinq tabourets et de vêtements suspendus à un portant.

 

Il est difficile de résumer l'enjeu de cette pièce. Le prologue nous indique qu'il va être question d'histoires et d'Histoire et que ses deux notions homonymes et pourtant si éloignées dans leur usage sont liées car en réalité tout est question de récit. L'aventure folle que propose le Porteur d'histoire joue sur les chronologies, la littérature, l'histoire, l'art.  C'est une fresque intense et mouvementée qui se déroule sous nos yeux ébahis sans un seul temps mort. Et pourtant, ils ne sont que cinq sur une scène vide.

En dehors d'une pièce dont la narration romanesque est maîtrisée dans les moindres détails, la grande force du spectacle repose sur le jeu des acteurs. Ils miment, modifient leur corps et leur voix et d'un simple détail vestimentaire campent un nouveau personnage et lui donnent chair. Le spectateur se trouve tour à tour dans le désert d'Algérie, dans un cimetière des Ardennes, dans une salle de bal de 1830, dans un avion, une jeep, une malle-poste... Un véritable voyage, une épopée!

Et quel plaisir de retrouver au coeur de ce(s) récit(s) Alexandre Dumas, à la fois personnage mais sans doute aussi génie tutélaire de cette pièce complètement vertigineuse.

 

Le festival des Bellilo'scènes remplit donc parfaitement son contrat: "ouvrir un espace de dialogue et de partage entre un public local et des artistes de théâtre issus du territoire français".


Le Porteur d'histoire

Pièce et mise en scène d'Alexis Michalik

Avec Patrick Blandin, Mounya Boudiaf, Amaury de Crayencour, César Méric, Justine Moulinier

Molière 2014 du Meilleur Auteur Francophone Vivant.
Molière 2014 du Meilleur Metteur en scène d’un spectacle de Théâtre Privé.
Également nommé dans la catégorie du Meilleur Spectacle du Théâtre Privé.

 

Toutes les informations sur le site du festival: http://www.lesbelliloscenes.com/

Écrire commentaire

Commentaires : 0