Poppy Pym et la malédiction du Pharaon de Laura Wood

"Eh bien les histoires sont comme les vers de terre: on ne peut pas toujours faire la différence entre les deux bouts" (p. 13)

 

Titre: Poppy Pym et la malédiction du pharaon

Auteur: Laura Wood

Éditions: Seuil

Date de parution: mars 2016

Public : entre 8 et 12 ans

 

Avec sa couverture rouge et dorée et son titre intriguant, ce roman a tout de suite attiré mon attention.

 

Poppy est une petite fille a qui été découverte, quand elle était bébé, au fond du chapeau d'un magicien de cirque. Aussitôt adoptée, elle grandit au milieu de cette troupe composée d'artistes un peu foldingues. Mais un jour, Pétronille Pym, sa mère adoptive, décide qu'il est temps que Poppy quitte le cirque pour intégrer une véritable école: Saint Smithen. L'adaptation n'est pas facile pour Poppy mais elle se fait vite des amis. Lorsque l'école accueille une exposition égyptienne, Poppy sent le mystère se rapprocher. Elle décide de mettre en oeuvre ses talents d'enquêtrice.

 

Malgré quelques lieux communs et des ficelles une peu faciles dans l'écriture, ce roman propose une intrigue agréable et intéressante. Non seulement le suspens est maintenu jusqu'au bout mais en plus il est teinté d'humour. A de nombreuses reprises, j'ai eu l'impression de retrouver l'ambiance un peu vintage des romans de la bibliothèque verte. En effet, Poppy Pym s'inscrit dans la lignée des romans d'aventures policières pour enfants.

L'intrigue est porté par un personnage très original. Poppy incarne la gaieté et la légèreté liées à l'univers de cirque dans sa dimension enfantine. D'ailleurs, cet univers oscille entre fantastique et rationnel, gardant tout son mystère et intriguant le lecteur. 

On retrouve dans ce roman les éléments du roman pour la jeunesse: la mise en scène de l'amitié dans un groupe de jeunes adolescents, la question de l'identité et l'intégration.... De plus, les personnages principaux mettent en oeuvre leur astuce et intrépidité pour venir à bout de l'énigme.

A noter, le travail d'édition est impressionnant. Au-delà de la couverture au lettrage doré, l'intérieur du roman contient des illustrations représentant des documents que le personnage fourni à son lecteur pour une meilleure compréhension. Cela offre une sorte d'interactivité charmante.

Certains éléments du livre restent ébauchés, annonçant une suite qui permettra d'approfondir certains personnages secondaires un peu énigmatiques.

 

 Un agréable moment de lecture qui plaira sûrement aux jeunes lecteurs!


Je tiens à remercier l'opération Masse critique de Babelio et les éditions Seuil pour l'envoi de ce roman.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Porthos (dimanche, 14 mai 2017 18:29)

    Y a une pré-ados qui semble emballée par l histoire!!!