{Événement} L'Histoire de l'Art au Féminin - l'exposition photo.

Crédit photo: Philippe Lucchese
Crédit photo: Philippe Lucchese

Jeudi 13 avril, j'ai eu la chance d'assister au vernissage de l'exposition "L'histoire de l'Art au féminin".

Pour être honnête, j'y étais plus par opportunisme car les copines blogueuses s'y rendaient. Mais quand je suis rentrée dans la salle, je fus immédiatement impressionnée par les grands yeux expressifs du portrait qui nous accueillait en face de la porte d'entrée. Cette réinterprétation féminine du Désespéré de Gustave Courbet m'a plongée directement dans le thème de l'exposition.

 

A travers ces photographies, Philippe Lucchese rend hommage à la femme et à l'art. Le projet est limpide, même pour le néophyte: revisiter par la photographie les grandes œuvres de la peinture et de la sculpture en ne travaillant qu'avec des femmes et en assumant les signes du XXIème siècle. Les séances photos ont aussi eu lieu dans des lieux symboliques: le clos Lucé, l'ancienne maison close l’Étoile bleue ou encore le château de l'Islette qui a accueilli les amours de Camille Claudel et Rodin.

 

 Qu'est-ce que j'ai aimé dans cette exposition?

- La facilité d'accès au sens du projet qui permet une vraie lecture des oeuvres. Un point en plus pour les notices courtes et efficaces qui permettent au spectateur d'aller à l'essentiel. Pas de pédanterie, pas de posture, pas de chichis.

- Le plaisir de la reconnaissance des grandes oeuvres. Déjà, parce qu'on se sent à la fois très cultivé et perspicace mais surtout parce que j'ai eu l'impression de déambuler dans un musée imaginaire. Ce jeu d'échos, de reconnaissances, de décalages m'a transportée dans un musée fantasmé où le photographe avait disposé ses toiles préférées volées aux plus grands musées, à portée d’œil, presque à domicile.

- La réécriture de l'histoire de l'art à travers la femme. On pourrait penser que la démarche est féministe et engagée mais je l'ai plutôt perçue comme un hommage. La multiplicité de la femme y trouve son illustration: femme-mère, femme-icône, femme-universelle, femme-prophète, femme-tyran, femme-eros. Toute l'humanité de la femme transparaît dans ces photographies.

- Le corps de la femme sous toutes ses formes qui s'expose, même dans sa nudité sans jamais que cela soit une fin en soi.

- L'humour des clins d’œil: à la fois amusants et impertinents, les clins d’œil sont à dénicher en regardant de près les photographies.

- La muséographie. Il faut déjà noter que l'hôtel Goüin est à lui seul une œuvre d'art. La mise en lumière des photographies est aussi très agréable. En effet, ni brillance ni reflet. Les photographies sont imprimées sur une sorte de toile qui les rend mates et les rapproche de la toile des tableaux. Je ne sais pas à qui l'on doit la disposition, peut-être au photographe lui-même mais quelle mise en scène! A la fois théâtrale et évidente!  Mais j'ai eu la sensation d'un crescendo dans la disposition des œuvres. Et en effet, le spectateur est invité à monter les deux étages de l'hôtel Goüin. A chaque fois, et ce malgré la foule présente au vernissage, je me suis sentie assez libre de déambuler à ma guise, de m'approcher, de choisir les angles de vue. Cela permet une proximité, je dirais même une intimité plus intense avec les œuvres. Et puis, le clou du spectacle qui vous fait emprunter un escalier étroit et qui vous conduit à un dispositif étrange: vous regardez par le trou de la serrure, vous vous faîtes un instant voyeur et vous découvrez L'Origine du monde de Courbet, revu par Philippe Lucchese. Et cela donne une réflexion plutôt riche sur le rapport du spectateur à l'art et une réflexion plus moderne sur les réseaux sociaux. Chapeau l'artiste!

 

Vous pourrez retrouver un peu partout dans la presse les œuvres les plus impressionnantes. Pour ma part, je vous sélectionne quelques photographies parmi mes préférées: celles qui m'ont émue plus qu'impressionnée...


Informations complémentaires

Hôtel Goüin

25 rue du commerce - 37000 TOURS

Du 14 avril au 14 mai 2017

Du jeudi au dimanche 14h à 19h

Sur le site de Philippe Lucchese, retrouvez toutes les oeuvres ainsi que des making-of: http://philippelucchesephoto.com/

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Nuahj (vendredi, 21 avril 2017 19:52)

    Merci pour ton analyse personnelle de cette exposition! :)