Le Coeur de l'ombre de Marco d'Amico et Laura Iorio

Dans la plus profonde obscurité, il suffit qu'un point de lumière brille...

 

Titre: Le Coeur de l'ombre

Scénario: Marco d'Amico et Laura Iorio

Dessin: Laura Iorio

Éditions: Dargaud

Date de parution: 29 avril 2016

 

Luc est un petit garçon peureux. Il a vraiment peur de tout mais ce n'est pas vraiment de sa faute. Il grandit entre une mère qui le couve parce que sa fille aînée a disparu dix ans auparavant, et une grand-mère foldingue qui le berce d'histoires atroces sur l'Uomo Nero, un croque-mitaine italien. Oui, mais voilà: l'Uomo Nero rend visite chaque nuit au petit Luc et le terrorise. Or, une nuit l'Uomo Nero emporte Luc avec lui dans le Royaume des Ombres.

 

Le Cœur de l'Ombre raconte le parcours initiatique de Luc qui doit affronter ses peurs. Pour cela, guidé par l'Uomo Nero, il doit affronter des moments sombres et inquiétants en voyageant dans un univers fantasmatique et extraordinaire à travers les mythologies du monde.

L'univers de la bande-dessinée est d'une richesse époustouflante tant par la mythologie complexe qui y est développées que par son dessin étrange. D'abord surprise et déstabilisée par les traits de Laura Iorio, j'ai fini par être séduite par l'alliance d'obscurité et de la clarté. Il y a de la vivacité dans les traits, une force qui entraîne le lecteur plus avant dans l'obscurité de la peur.

L'ambiance étrangement angoissante, à la Tim Burton, est finalement le reflet de nos peurs enfantines. Dans toute cette noirceur, les auteurs instillent de la légèreté avec le personnage de la grand-mère, personnage incarnant une forme de sagesse puisqu'elle semble avoir une longueur d'avance sur tous les autres personnages.

 

Un pur bijou!

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Ms Goliath (dimanche, 26 février 2017 10:01)

    Ahh, je suis contente qu'elle t'ai plu, je coup de crayon m'avait vraiment tout de suite accroché !

  • #2

    Les Chroniques de Bérengère (dimanche, 26 février 2017 22:52)

    Je ne lis plus trop de BD maintenant mais j'avoue que ta chronique m'a donné envie de le lire (surtout si c'est fantastique avec l'esprit à la "Tim Burton" vu que je suis fan) et j'adore la première de couverture :)