Pilgrim contre Sarrasin

Titre: Je suis Pilgrim

Auteur: Terry Hayes

Édition: JCLattès

Date de parution: 2 avril 2014

 

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas plongé dans un thriller. Alors quand une collègue a déposé celui-ci dans mon casier, je ne fus que joie. J'avais en tête un vieux souvenir tenace: Pilgrim de Thimothy Findley, un roman fantastique étrange et passionnant. Évidemment, rien à voir à part cette référence à l'errance et à l'anonymat.

 

Ce  qu'on m'avait annoncé comme un thriller m'a semblé davantage relever du roman d'espionnage. On y suit Pilgrim, un agent du renseignement américain sous différentes identités à travers le Moyen-Orient sur les traces de Sarrasin qui prépare une attaque terroriste d'un nouveau genre contre les États-Unis. Et pourtant tout commence par un meurtre sordide dans un motel.

 

Au début, j'ai eu du mal à suivre les différentes intrigues: le passé du héros, le meurtre du motel, la piste de Sarrasin et le meurtre d'un ressortissant américain à Bodrum en Turquie; ainsi que les changements de cadres spatiaux et temporels. Je dois donc bien avouer que toute la première partie du pavé de 630 pages m'a paru longuette. Ce qui m'a le plus troublée, ce sont les prolepses (les petites phrases qui annoncent mystérieusement la suite). Ce jeu avec le lecteur gâche parfois un peu le suspense car il met le doigt sur un détail pour nous signaler son importance. Le but est sans doute d'inciter le lecteur à faire des hypothèses mais j'ai été un peu agacée par ce procédé trop récurrent.

Pourtant, progressivement les pièces se mettent en place. La fin forme un véritable nœud où chaque détail du récit qui pouvait sembler superflu jusque là prend son sens. En fait, on ne prend la véritable mesure de la qualité du récit qu'à la fin. Tout se combine dans un feu d'artifice.

 

Pour conclure, c'est un bon roman, haletant et efficace mais ce n'est pas le coup de cœur promis par ce best-seller. En fait, j'attendais plus, sans savoir vraiment quoi.

 

Ma note: 14/20

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    GODINHO ELIANE (jeudi, 18 février 2016 19:23)

    J'AI TOUT SIMPLEMENT DEVORE CE ROMAN.......

  • #2

    Ahez (Between the books) (jeudi, 18 février 2016 19:41)

    @Godinho Eliane: Je comprends tout à fait qu'il se dévore. C'est un vrai page turner! Mais il n'a pas bien fonctionné avec moi. Je suis trèèèèès difficile comme lectrice. Et merci pour le commentaire!

  • #3

    MsGoliath (vendredi, 19 février 2016 09:59)

    Super sympa ta photo pour le roman ;) et ta chronique aussi. J'en avais entendu du bien alors je l'ajouterai surement à ma PAL (en ebook, ça m'évitera de porter 600p dans le métro tous les jours).