Un récit digne de la mythologie

Titre: La Mort du roi Tsongor

Auteur: Laurent Gaudé

Éditeur: Actes Sud

Collection: Babel

Date de parution: 2002

 

Prix Goncourt des Lycéens 2002

 

   Le vieux roi Tsongor, roi de Massaba s'apprête à marier sa fille Samilia. Alors que la vie du roi doit atteindre son apogée par ce mariage, la mort frappe à la porte sous différentes formes: Katabolonga, le porteur du tabouret d'or, son plus proche ami voit le terme de sa promesse arriver; un nouveau prétendant revendique la main de Samilia. Une guerre va éclater. Le vieux roi Tsongor ne sait comment sortir son royaume de cette situation inextricable. Le plus jeune des fils du roi devra parcourir le royaume de son père afin de laisser sept sépultures, comme sept visages du roi.

   Dans un lieu imaginaire et mythique, la trame du roman tisse un magnifique voyage initiatique et une épopée digne des grands mythes antiques. Héros, quêtes, combats sont les ingrédients d'un récit tragique au nœud insoluble. La langue à la fois simple et sensuelle envoûte le lecteur et l'emporte sans lui faire oublier la dimension éminemment humaine des enjeux. En effet, la question du deuil, du sacrifice, de l'orgueil sont autant de thèmes qui hantent les plus grandes oeuvres de la littérature. Ici, la question qui m'a semblé la plus essentielle et la plus bouleversante est celle de l'identité de nos proches. Quel est le vrai visage d'une personne? Est-il le même pour tous? Ces visages sont-ils les facettes d'une même personne?

   J'ai été sous le charme de ce roman et de la langue de Laurent Gaudé. Ce livre constitue pour moi un écho à l'Iliade, aux grandes fresques épiques médiévales. Une magnifique découverte!

Écrire commentaire

Commentaires : 0